Qu'est-ce que le Bitcoin ?

Bitcoin est un réseau de paiement électronique, facilitant les transactions directes de pair à pair (d'utilisateur à utilisateur), sans banque centrale ni administrateur central. L'échange direct de valeur se produit entre les utilisateurs sans intermédiaires.

Bitcoin est un réseau de paiement électronique, facilitant les transactions directes de pair à pair (d'utilisateur à utilisateur), sans banque centrale ni administrateur central. L'échange direct de valeur se produit entre les utilisateurs sans intermédiaires. Bitcoin est un logiciel (programme informatique) qui s'exécute sur plusieurs ordinateurs distribués dans le monde entier, ce qui le maintient véritablement décentralisé. Tous ces ordinateurs exécutent le même logiciel et forment un réseau massif, communiquant et partageant des informations les uns avec les autres. N'importe qui, n'importe où, peut choisir d'exécuter ce logiciel et de participer au réseau.

Bitcoin a été inventé en 2008 par "Satoshi Nakamoto". Satoshi est une personne inconnue, car il tenait à sa vie privée et utilisait cet alias pour interagir avec des milliers d'autres programmeurs en ligne. Satoshi a publié un document appelé "White Paper" le 31 octobre 2008, qui expliquait et mettait en évidence la conception de Bitcoin. Bitcoin utilise un registre distribué ouvert et transparent pour enregistrer toutes les transactions. Ces transactions peuvent être visualisées, auditées et suivies par n'importe qui via un outil simple appelé "Block Explorer". Toutes les transactions forment ensemble un enregistrement ou une chaîne d'enregistrements plus petits, appelés "Blockchain". Le grand livre a commencé le 3 janvier 2009, lorsque Satoshi a publié le logiciel dans le monde et a extrait le premier bloc de la chaîne connue sous le nom de "Genesis Block". Satoshi l'a connue sous le nom de "Chaîne Temporelle", car il s'agit d'une chaîne d'enregistrements stockés/enregistrés à un moment donné les uns après les autres.

Le Genesis Block avait un texte intégré dans "The Times 03/Jan/2009 Le chancelier au bord d'un deuxième plan de sauvetage pour les banques", faisant référence au tristement célèbre plan de sauvetage des banques par le gouvernement lors de la "crise financière mondiale" de 2008.

Bitcoin a un plafond d'approvisionnement de '21 millions' vérifiable avec sa chaîne temporelle et personne ne peut le changer, c'est écrit dans la pierre (code), chaque utilisateur conserve un jeu de clés qui lui donne accès à ses pièces. 1 Bitcoin est divisible jusqu'à 100 millions de sous-unités appelées Satoshis (Sats). Au fur et à mesure que l'utilisation du réseau augmente, de plus en plus de valeur peut et sera stockée et échangée avec chaque bitcoin, ce qui en fait une réserve de valeur pour des générations.

Mais qu'est-ce que Bitcoin résout réellement? L'ancien système financier est basé sur la « confiance dans les autorités centrales », c'est-à-dire les banques publiques/privées, les banques centrales, les gouvernements, etc., qui est sujet à la corruption. Sur la base d'agendas politiques et sociaux personnels, les institutions centrales peuvent modifier et modifient déjà les règles du système financier à leur avantage. Satoshi a proposé un code qui peut être partagé par des millions/milliards d'individus sans jamais avoir à se faire confiance. Les règles du code sont basées sur le 'pur consensus'. Il n'y a pas de personnage central qui puisse influencer ou changer le code, ni le nombre de pièces que vous détenez ne décide de votre influence sur le réseau. Le consensus est décidé par le réseau d'ordinateurs distribués (qui peuvent être exécutés par n'importe qui), et qui ne se font pas confiance. Ainsi, en vérifiant chaque partie du code et du registre des autres, avec celui qu'ils exécutent eux-mêmes.

The root problem with conventional currency is all the trust that’s required to make it work. The central bank must be trusted not to debase the currency, but the history of fiat currencies is full of breaches of that trust.
-Satoshi Nakamoto

Une autre chose que Bitcoin a résolue est le problème de la  "Double Dépense". Il était déjà possible de relayer des transactions sur Internet avec de la monnaie virtuelle, mais le problème était que vous pouviez insérer des transactions en conflit dans le réseau d'ordinateurs. Comme le code est facilement copié, les enregistrements peuvent être copiés ou la même pièce numérique peut être copiée des millions de fois et vous pouvez dépenser tous ces millions s'il n'y a aucune sorte de contrôle sur le système. Vous pouvez créer deux transactions distinctes qui dépensent la même pièce numérique et envoyer ces deux transactions au réseau en même temps. Donc, si vous créez un système de paiement électronique sans point de contrôle central, vous avez le problème de déterminer laquelle de ces transactions est intervenue 'en premier', et c'est une chose difficile à faire lorsque vous avez un réseau d'ordinateurs agissant tous indépendamment. Certains ordinateurs recevront une transaction en premier, et d'autres en recevront une autre. Bitcoin résout ce problème en forçant les nœuds à conserver toutes les transactions qu'ils reçoivent en "mémoire" avant de les écrire dans un fichier. Ensuite, toutes les 10 minutes, un nœud aléatoire sur le réseau ajoutera les transactions de sa mémoire au fichier.

  • Pour participer au réseau : Vous devez télécharger le logiciel Bitcoin (c'est gratuit et open-source) et l'exécuter sur votre machine/ordinateur. Lors de l'exécution du programme, il se connectera à d'autres ordinateurs du réseau et demandera un fichier partagé d'enregistrements de toutes les transactions. Une fois synchronisé, vous détenez une copie complète de la chaîne temporelle (blockchain) et pouvez vérifier chaque transaction - si elle suit ou non les règles de consensus, ou d'où vient-elle, etc. À environ 10 minutes d'intervalle, un ordinateur aléatoire (nœud ) sur le réseau ajoutera les dernières transactions qu'ils ont reçues sur la blockchain et partagera les mises à jour avec tout le monde sur le réseau.
Nœuds Bitcoin accessibles (26 avril 2022) - Source : bitnodes
  • Pour utiliser le réseau : Vous devez télécharger un logiciel 'Bitcoin Wallet', qui générera un ensemble unique de clés (qui identifie votre portefeuille), et vous pourrez recevoir des bitcoins aux adresses générées par les clés. Le portefeuille interagira directement avec le réseau pour recevoir des bitcoins.
  • Le jeu de clés fait office de numéro de compte et de mot de passe. Si vous souhaitez recevoir des bitcoins, vous devez donner la 'Clé Publique' à quelqu'un (qui souhaite vous envoyer des bitcoins). La clé publique permet à la transaction entrante d'être envoyée à votre portefeuille et d'y être stockée. Pour pouvoir dépenser, utiliser ou envoyer vos bitcoins, vous avez besoin de la 'Clé Privée'. Cela fonctionne comme un mot de passe de déverrouillage ou une clé pour votre portefeuille verrouillé. Pour recevoir des bitcoins, vous n'avez pas besoin de partager votre clé privée, car quiconque a accès à votre clé privée peut dépenser votre bitcoin ou le transférer hors de votre portefeuille (coffre-fort). Lorsque vous souhaitez déverrouiller des bitcoins qui sont attribués à votre clé publique, vous utilisez votre clé privée pour créer ce qu'on appelle une 'Signature Numérique'. Cette signature numérique prouve que vous êtes le propriétaire de la clé publique (et que vous pouvez donc déverrouiller les bitcoins), sans avoir à révéler votre clé privée.
    Il est important de noter que les portefeuilles ne stockent jamais réellement les bitcoins, ils agissent uniquement comme un "dispositif de signature" qui interagit avec le réseau pour prouver la propriété des pièces que vous possédez. Bitcoin ne quitte jamais la blockchain, mais les bitcoins que vous possédez ne peuvent être dépensés/utilisés/envoyés qu'avec vos clés. Si cette clé privée (mot de passe) est perdue, personne ne peut récupérer ces pièces, y compris vous. Il n'y a pas de service client dans Bitcoin.

Pour ajouter de nouvelles transactions au réseau ou au registre ouvert, bitcoin utilise une méthode appelée "Proof of Work Mining". Comment fonctionne le minage ? Chaque nœud (ordinateur) stocke les dernières transactions mises à jour de tous les autres nœuds (ordinateur) du réseau. Cela permet un enregistrement cohérent et incorruptible du fichier partagé. N'importe quel nœud (ordinateur) peut essayer d'exploiter le prochain groupe de transactions (c'est-à-dire d'ajouter les prochaines transactions entrantes au grand livre). un nœud rassemblera les transactions de son pool de mémoire dans un conteneur appelé "bloc", puis utilisera la puissance de traitement pour essayer d'ajouter ce bloc de transactions à la blockchain. Pour générer un bloc qui s'intègre exactement dans la chaîne de transactions, chaque nœud participant au réseau effectuera des milliards de calculs mathématiques pour trouver le nombre aléatoire exact qui correspond correctement. Il s'agit d'un processus consistant à deviner le bon nombre aléatoire (solution mathématique), l'ordinateur qui l'exécute en premier obtient la récompense du bloc (c'est-à-dire les nouveaux bitcoins générés au cours du processus) et les frais de toutes les transactions incluses dans le bloc. Ces nœuds (ordinateurs) peuvent également décider de ne pas participer à la compétition/distribution de récompenses (minage) et plutôt simplement exécuter un nœud de vérification qui participe au réseau, vérifie toutes les transactions, vérifie le code et maintient le réseau décentralisé.

Bitfeed: Bitcoin Explorer

Les ordinateurs doivent travailler sans relâche et rivaliser les uns avec les autres, ce qui augmente la difficulté de trouver le bon bloc, c'est ce qu'on appelle le 'Réglage de la Difficulté'. Au fur et à mesure que de plus en plus d'ordinateurs sont ajoutés, la difficulté à trouver le bloc est augmentée automatiquement par le code en fonction du 'Hash Rate' total (c'est-à-dire la puissance de calcul totale dans le réseau).

Le code du réseau ou du logiciel Bitcoin est mis à jour de temps en temps grâce aux efforts de plus de 600 personnes travaillant activement, et les modifications du code sont approuvées et acceptées par les utilisateurs et les opérateurs de nœuds en choisissant d'utiliser le code mis à jour. Bitcoin est un code "source ouvert", ce qui signifie que n'importe qui peut le voir et y contribuer. Il n'y a pas d'organisation centrale.

Pour conclure, Bitcoin est un réseau d'ordinateurs partagés qui partagent un fichier sécurisé via un programme informatique. Ce fichier partagé sécurisé enregistre toutes les transactions du réseau, interagit avec tous les portefeuilles personnels (coffrets de sécurité), et fonctionne directement d'Utilisateur à Utilisateur sans aucun intermédiaire.
Bitcoin fonctionne sans interruption depuis janvier 2009, avec une disponibilité de 99,9873 %, avec seulement des interruptions pendant les premières années de sa sortie. Par rapport au système financier hérité qui est en baisse de plus de 55 à 60 % en moyenne.

Bitcoin White Paper de Satoshi Nakamoto:

Code du Bitcoin:

GitHub - bitcoin/bitcoin: Bitcoin Core integration/staging tree
Bitcoin Core integration/staging tree. Contribute to bitcoin/bitcoin development by creating an account on GitHub.