Les Origines Magiques du Bitcoin

L'invention de Bitcoin est en quelque sorte magique. L'argent magique d'Internet, a l'une des histoires d'origine étonnantes et fonctionne à merveille.

Les Origines Magiques du Bitcoin

Auteur: Gigi | Date Originale: 02/11/21 | Traduit par: Sovereign Monk | Lien: Magic Internet Money

Toute technologie suffisamment avancée est impossible à distinguer de la magie.
- Arthur C. Clarke

La technologie est une chose merveilleuse. Nous sommes si prompts à accepter les choses telles qu'elles sont, prenant rarement le temps de réfléchir à la magie de ces miracles modernes en réalité. Une grande partie de ce que nous tenons pour acquis aujourd'hui serait indiscernable de la magie pour quiconque vivait il y a quelques générations à peine. Prenez un smartphone, par exemple. Un morceau de verre de poche qui peut récupérer n'importe quelle information à tout moment, vous parler, vous comprendre, reconnaître des visages, lire des empreintes digitales, enregistrer de l'audio et de la vidéo et prendre des photos haute résolution. C'est une lampe de poche, une boussole, un système de navigation, un ordinateur portable, un calendrier, un planificateur de voyage et un million d'autres choses. Il peut contenir plus de livres que la Grande Bibliothèque d'Alexandrie et vous montrer plus de films que vous ne pourriez jamais regarder, même si vous avez eu des centaines de vies. Et maintenant, il peut aussi détenir votre argent et être votre banque.

Comme pour toute technologie, vous n'avez pas nécessairement besoin de comprendre le fonctionnement de votre smartphone pour l'utiliser. Dans le même ordre d'idées, la plupart des gens n'ont aucune idée du fonctionnement d'un moteur à combustion interne, mais ils conduisent leur voiture tous les jours. Ils peuvent avoir une compréhension approximative - une compréhension qui est assez bonne pour avoir une certaine foi dans la chose qu'ils utilisent - mais il ne restera souvent que cela: une compréhension approximative. Le manque de connaissance du fonctionnement interne de quoi que ce soit devient vraiment évident dès que cette chose s'effondre. Une fois que la voiture refuse de démarrer, que l'ordinateur refuse de démarrer ou que le routeur refuse de se connecter, notre ignorance est mise à nu. Ce qui est vrai pour les merveilles du présent le sera aussi pour les merveilles du futur : vous n'avez pas besoin de comprendre comment tout fonctionne pour l'utiliser avec succès.

La meilleure façon de se familiariser avec la technologie (ou la magie, d'ailleurs) est de l'utiliser. Il n'y a pas de meilleure façon d'apprendre comment quelque chose fonctionne - comment cela peut vous être utile - que l'expérience pratique. Ce qui est vrai pour les voitures et les smartphones est également vrai pour Bitcoin. C'est vrai pour la plupart des choses dans notre monde, même les plus banales. Vous ne connaissez probablement pas tous les détails du fonctionnement d'une serrure, mais vous savez que ne pas verrouiller votre voiture ou la porte de votre maison peut entraîner un désastre. De même, vous n'aurez pas à apprendre toutes les subtilités de la cryptographie à clé publique et des fonctions de hachage pour comprendre qu'une mauvaise gestion de vos clés privées peut également entraîner un désastre.

Magie moderne

La bonne chose à propos de bitcoin est que vous connaissez exactement le nombre - le nombre magique de 21 millions.
- Garry Kasparov

Bitcoin est un enfant d'Internet. Le livre blanc le décrivant n'a pas été publié dans une revue scientifique mais librement sur Internet. Son logiciel n'a pas été créé par une société de logiciels gargantuesque, mais par un internaute pseudonyme. Il n'a pas été vendu au public; il a été mis en ligne gratuitement. Ainsi, il est tout à fait approprié que la première publicité virale de Bitcoin n'ait pas été créée par une agence de publicité mais par un individu sur Internet.

Le 18 février 2013, ils ont demandé à la communauté Bitcoin sur Reddit s'ils avaient des idées pour une publicité Bitcoin interne au site. Une heure plus tard, mavensbot a soumis une peinture glorieuse d'un sorcier bleu incroyablement bien dessiné et magnifique.

On ne peut que faire écho aux paroles de ManboobsTheClown : « Parfait ».

Le sorcier a pris une vie propre, se prescrivant sur des t-shirts, des chaussettes, des tasses, des peintures et d'autres œuvres d'art. Il a été dessiné et redessiné plusieurs fois, et le plus grand miracle qu'il a accompli a été que sa description de Bitcoin est restée: Magic Internet Money.

La culture Internet est bizarre, et sans doute, la culture Bitcoin est encore plus étrange. Ce n'est pas particulièrement surprenant puisque les premiers utilisateurs de tout nouveau système - qu'il s'agisse d'un réseau de communication mondial ou d'une monnaie cryptographique magique qui déracinera inévitablement la structure monétaire de ce monde - viennent des marges. Tout comme vous deviez être un peu bizarre pour être en ligne dans les premiers jours, vous deviez être une créature particulière pour vous intéresser à Bitcoin au cours des deux premières années.

Bien que nous ayons vraiment parcouru un long chemin depuis les premiers jours, Bitcoin est toujours et sera toujours de l'argent Internet magique. C'est magique, c'est Internet-y, et c'est de l'argent. Vraiment bon argent.

Satoshi Nakamoto: Sorcier Originel du Bitcoin

Première règle de la magie : Ne laissez personne connaître votre vrai nom. Les noms ont du pouvoir.
- Neil Gaiman

Comme nous l'avons vu dans le chapitre 1, Bitcoin a une longue préhistoire intellectuelle. Il n'est pas apparu de nulle part. Son créateur, cependant, l'a fait. Satoshi Nakamoto est apparu pour la première fois avec l'annonce du livre blanc Bitcoin le 31 octobre 2008. Alors que Satoshi avait eu quelques correspondances privées avec des personnes sélectionnées avant cela (notamment Adam Back et Wei Dai), la nuit d'Halloween 2008 a été quand il a écrit son premier courriel public à la liste de diffusion de cryptographie.

Comme il le mentionne dans ses écrits, il travaillait sur la conception de Bitcoin depuis plus de 1,5 ans, réfléchissant à l'idée de l'argent électronique (et aux types de transactions qui pourraient être utiles) pendant de nombreuses années avant cela.

Bien que l'on sache peu de choses sur le créateur pseudonyme de Bitcoin, beaucoup ont essayé de révéler l'identité de la personne (ou des personnes) derrière Satoshi Nakamoto. Jusqu'à présent, toutes les tentatives étaient soit horriblement malavisées, soit follement spéculatives, soit les deux. À ce jour, tous n'étaient pas concluants.

L'exemple le plus frappant d'une telle tentative de sortie a probablement été fait par la journaliste Leah McGrath Goodman qui a identifié Dorian Prentice Satoshi Nakamoto comme le créateur de Bitcoin. Dorian, un ingénieur à la retraite qui avait 64 ans à l'époque, a nié avoir quoi que ce soit à voir avec Bitcoin, mentionnant qu'il n'en avait entendu parler que quelques semaines avant que le journaliste n'annonce la nouvelle et bouleverse sa vie. Après que le battage médiatique se soit calmé, la communauté Bitcoin a commencé à adopter Dorian comme remplaçant du visage de Satoshi Nakamoto, produisant des mèmes et des œuvres d'art dans le processus. L'homme est devenu un peu un mème lui-même, et si l'identité de Satoshi reste un mystère, il pourrait être à jamais le visage de l'inventeur de Bitcoin.

Portrait de Dorian Nakamoto par Trevor Jones

Au fil des ans, plusieurs personnes se sont manifestées en prétendant être le créateur de Bitcoin. Allant des menteurs obscurs aux menteurs compulsifs en passant par les déficients mentaux, personne n'a été en mesure de prouver qu'il est Satoshi - une affirmation qui, grâce à la cryptographie à clé publique, serait aussi facile à prouver que de signer un message avec l'une des clés privées de Satoshi.

Hélas, sans preuve cryptographique, il ne reste que des affirmations scandaleuses et des spéculations sauvages. Bien que certaines personnes soient sans aucun doute ennuyées que leur curiosité à l'égard de l'identité de Satoshi ne soit pas apaisée, je ne suis pas attristé par cela. Au contraire. Le fait que nous ne sachions pas qui est Satoshi Nakamoto est une fonctionnalité, pas un bug. Un système sans leader ne doit pas avoir de leader. Comme Jimmy Song l'a si succinctement fait remarquer, « l'une des plus grandes choses que Satoshi a faites a été de disparaître ».

Outre son héritage qu'est Bitcoin, Satoshi nous a laissé une collection de commentaires et d'écrits qui accompagnaient le code. Ses nombreux messages publics - ainsi que certaines discussions privées qu'il a eues avec d'autres cryptographes et les premiers utilisateurs de Bitcoin - sont toujours disponibles en ligne. Si vous êtes intéressé à explorer les écrits de Satoshi, les deux ressources suivantes sont probablement les archives les plus complètes à ce jour: The Complete Satoshi, hébergé par l'Institut Satoshi Nakamoto, et The Book of Satoshi de Phil Champagne, qui comprend des explications et un contexte historique en plus des écrits de Satoshi.

Ces écrits nous permettent d'esquisser une chronologie des activités de Satoshi, allant de son apparition soudaine en 2008 à sa disparition en 2010. Ce qui suit est une telle chronologie ainsi que des événements importants dans les débuts de l'histoire de Bitcoin:

HTML Table Generator
Date Heure Événement
2008-08-18   Satoshi enregistré bitcoin.org
2008-10-31   Publication du livre blanc Bitcoin
2008-11-09 0 Le bloc Genesis est miné
2009-01-08   La Version 0.1 est annoncée et publiée
2009-01-11   Hal tweete: Running bitcoin
2009-01-12 170 Première transaction bitcoin. Satoshi envoie Hal 10 BTC
2009-01-27 2,016 Premier ajustement de difficulté
2009-10-05   Premier taux de change via New Liberty Standard
2009-10-12 24,835 Premier échange bitcoin-fiat
2009-10-12   Création d'#bitcoin-dev sur Freenode
2009-12-16   Sortie de la Version 0.2
2010-05-22 57,043 Première transaction pour un bien réel
2010-07-07   Sortie de la Version 0.2
2010-07-11   Article de Slashdot sur Bitcoin
2010-07-17   Mt. Gox est lancé
2010-08-28   Dernier commit de Satoshi (343328c)
2010-07-14   1er commit de Gavin Andresen (8bd6620)
2010-07-19   Version 0.3.1 publiée par Gavin Andresen
2010-12-10   Premier article dans un magazine grand public PC World
2010-12-12 ~97,230 Dernier message public de Satoshi

C'est ainsi qu'après un peu plus de deux ans, le 12 décembre 2010, Satoshi a disparu. Certaines de ses remarques finales étaient que "le projet est entre de bonnes mains" et qu'il était "passé à autre chose". Peu de temps avant sa disparition, deux des projets les plus importants des débuts de Bitcoin ont été lancés : Mt. Gox et Silk Road. Les deux ont des origines magiques : l'une s'occupait des cartes magiques, l'autre des champignons magiques.

HTML Table Generator
Date Heure Événement
2011-02-27   Silk Road est lancée
2011-04-26   Dernière correspondance privée de Satoshi
2011-06-01   Article de Gawker sur Silk Road
2012-01-15   Première apparition du bitcoin dans une émission télévisée (The Good Wife)
2012-11-28 210,000 Première moitié
2013-10-02 ~261,348 Arrestation de Ross Ulbricht et arrêt conséquent de Silk Road
2013-11-18   Première audition sur le bitcoin du Sénat américain
2013-12-05   Première « interdiction » de la Chine
2014-02-24   Le mont Gox s'effondre

Cartes Magiques : L'ère Mt.Gox

Magic: The Gathering est un jeu de cartes populaire joué par des millions de personnes à travers le monde. Ses cartes à jouer sont des objets de collection : certaines sont rares et chères (et souvent plus puissantes), d'autres sont relativement abondantes et bon marché. Chaque tour du jeu représente une bataille entre deux ou plusieurs sorciers (les joueurs) lançant des sorts et invoquant des créatures (les cartes). Le jeu de cartes original a été lancé en 1993 par Wizards of the Coast, gagnant en popularité de 2008 à 2016. Plusieurs packs d'extension et éditions ont été introduits au fil des ans, notamment de nouvelles cartes, de nouveaux mécanismes de jeu et des refontes visuelles. À son apogée, le jeu était joué par plus de 20 millions de personnes et plus de 20 milliards de cartes ont été imprimées, selon la société. En 2002, le jeu est passé au cyberespace avec l'introduction de Magic: The Gathering Online - la version en ligne officielle du jeu de cartes.

C'est cette version qui a conduit Jed McCaleb à lancer Mt. Gox, le "Magic: The Gathering Online eXchange". Ce qui était autrefois une plate-forme pour les passionnés de Magic: The Gathering - un endroit qui vous permettait d'échanger ces cartes à jouer comme des actions - s'est avéré être le catalyseur de l'un des chapitres les plus sombres de la courte histoire de Bitcoin.

McCaleb a lancé le site en 2007, des années avant que Bitcoin ne soit même une chose. Le marché en ligne n'a pas vraiment gagné en popularité et, après quelques mois, il a décidé d'arrêter la plateforme d'échange de cartes. Cependant, après avoir lu sur Bitcoin sur Slashdot en 2010, il a relancé le site. Cette fois, l'accent n'était pas mis sur l'échange de cartes à jouer Magic. Cette fois, l'accent était mis sur le trading de Magic Internet Money.

Étant l'un des seuls sites où vous pouvez acheter des bitcoins, Mt. Gox a rapidement gagné en popularité. En 2013 et jusqu'en 2014, il était responsable de plus de 70 % de toutes les transactions en bitcoins dans le monde. Après seulement trois ans, Mt. Gox est devenu le premier échange de bitcoins et le plus grand intermédiaire de bitcoins au monde. Et puis tout est allé vers le sud.

La chute de Mt. Gox vaudrait probablement un livre à lui seul. En bref, en raison de la négligence, de l'incompétence, de la mauvaise gestion et probablement de plus qu'un peu de malveillance, Mt. Gox a "perdu" 850 000 bitcoins, ce qui représentait 450 millions de dollars et environ 7 % de l'offre totale à l'époque. La société a déposé son bilan fin février 2014. Un mois plus tard, Mt. Gox a affirmé avoir retrouvé environ 200 000 pièces, ramenant le montant total manquant à 650 000. Les enquêtes ont révélé que la plupart des fonds ont été volés lentement au fil du temps, à partir de la fin de 2011. Aujourd'hui, dix ans après le lancement du célèbre échange de bitcoins, les enquêtes et les procédures judiciaires sont toujours en cours.

La doublure argentée de la saga Mt. Gox est qu'une leçon a été apprise. Une leçon incroyablement coûteuse et une leçon qui doit être répétée encore et encore, de peur que l'histoire de Mt. Gox ne se répète : vos clés, votre bitcoin. Ni vos clés, ni vos bitcoins.

Champignons Magiques : Silk Road

Le chapitre le plus notoire des débuts de Bitcoin est probablement l'ascension et la chute de la Route de la Soie, un marché noir anonyme qui permettait aux particuliers d'acheter et de vendre des biens en ligne, indépendamment de leur statut juridique. Lancée par Ross Ulbricht en 2011, la Route de la Soie était une petite communauté d'acheteurs, de vendeurs et d'utilisateurs de drogues récréatives. Finalement, c'est devenu l'endroit où acheter de la drogue en ligne. L'eBay de la drogue, comme certains l'appelaient. Aujourd'hui, nous le décririons probablement comme l'Amazon de la drogue : un site Web sur lequel vous pouvez acheter n'importe quelle substance de A à Z, et quelques jours plus tard, tout ce que vous avez acheté apparaît dans le courrier.

Ross a commencé à rêver d'un marché en ligne sans restriction à peu près au même moment où Satoshi a travaillé sur ses idées autour de Bitcoin. Conformément aux idéaux libertaires, il voulait que la route de la soie soit un endroit où l'on pouvait acheter et vendre n'importe quelle substance récréative, librement et directement. À son avis, le gouvernement ne devrait pas avoir son mot à dire sur ce qu'une personne doit ou ne doit pas mettre dans son corps. Cela devrait être le choix de l'individu. Chacun devrait être autorisé à décider par lui-même.

Au début, il ne savait pas comment réaliser au mieux cette vision. De toute évidence, une telle entreprise serait immédiatement arrêtée par les forces de l'ordre. Mais après qu'un de ses amis lui ait présenté Tor, un chemin vers une solution technologique a commencé à émerger. Tor offre la possibilité de cacher n'importe quel site Web ou service en ligne derrière des couches d'obscurcissement et de cryptage, ce qui permet effectivement à quelqu'un de gérer un tel site de manière privée et anonyme. Si personne ne peut déterminer l'emplacement des serveurs ou l'identité des personnes qui les gèrent, personne ne peut intervenir. Cependant, un problème subsistait : les paiements. Lorsque Ross a commencé à penser à mettre en place un tel marché en ligne anonyme, il ne connaissait pas encore de moyen d'envoyer des paiements de manière anonyme. L'argent électronique était l'ingrédient manquant de la soupe que M. Ulbricht cuisinait.

Bitcoin était la dernière pièce du puzzle nécessaire pour transformer l'idée de la route de la soie en réalité. Une fois que Ross a découvert la magie de la pièce orange, il s'est occupé. Maintenant qu'il avait tous les outils, il était déterminé à construire le site. Il ne lui restait plus qu'à mettre la main sur un produit qu'il pourrait vendre sur sa place de marché nouvellement créée. Son produit de prédilection était les champignons à psilocybine, qu'il cultivait lui-même dans une petite cabane hors réseau. Il a été capable de produire plusieurs kilos de ces champignons psychoactifs, ne racontant toute l'opération qu'à sa petite amie de l'époque. Son plan était de travailler sur le code de la route de la soie en parallèle, en construisant le marché virtuel pendant que le premier produit se développait. Il annoncerait le lancement de Silk Road dans plusieurs forums Internet une fois le site en ligne - BitcoinTalk entre autres - les personnes intéressées découvriraient le reste. Son plan a fonctionné et quelques semaines après la récolte, Ross Ulbricht est devenu le premier vendeur sur Silk Road, vendant des champignons magiques en échange d'argent magique sur Internet.

Site internet 'Silk Road'

Ce qui a commencé comme un site Web avec des champignons magiques comme seule liste est finalement devenu quelque chose qui était plus grand que même les projections les plus optimistes de son fondateur idéaliste auraient pu l'imaginer. On estime que les revenus de la route de la soie ont dépassé 9,5 millions de bitcoins pendant la durée de son existence, s'élevant à des centaines de millions en dollars américains. Certaines estimations vont même jusqu'à 1,2 milliard de dollars. D'autres chiffres sont tout aussi impressionnants : plus d'un million de transactions ont été facilitées entre près d'un million d'utilisateurs enregistrés, et le site répertorie des dizaines de milliers de biens. Finalement, Ross Ulbricht, alias Dread Pirate Roberts, a été attrapé puis arrêté, et la route de la soie a été fermée.3

L'histoire de Ross Ulbricht, de son arrestation et de l'ascension et de la chute de la route de la soie est aussi fascinante que captivante. C'est l'histoire d'un jeune homme ambitieux et très intelligent qui est finalement devenu DPR : pirate redouté et capitaine du plus grand navire de drogue virtuel que le monde ait jamais vu. Une histoire d'idéalisme, d'amour, d'identités multiples, d'agents corrompus du FBI, de tueurs à gages, d'énigmes morales, de trahison, d'amitié, de faux meurtres, de vrais vols et des frontières floues entre le bien et le mal. C'est une histoire qui restera à jamais liée aux débuts du bitcoin. Pour beaucoup, la Route de la Soie était une drogue passerelle vers la pilule orange : le premier contact avec Magic Internet Money.

Ross purge actuellement une double peine à perpétuité plus 40 ans sans possibilité de libération conditionnelle, essentiellement pour avoir lancé un site Web. Bien que toute l'histoire soit nuancée et compliquée, il s'agit sans aucun doute d'une peine extrêmement sévère pour avoir commis des crimes non violents, d'autant plus que les détails de la manière dont l'affaire a été traitée et dont les preuves ont été obtenues sont discutables.

Bien sûr, les idées ne peuvent pas être emprisonnées. Après la fermeture de la route de la soie, d'autres marchés "sombres" sont apparus, dont beaucoup existent encore aujourd'hui. Sans aucun doute, les marchés en ligne sombres et gris seront avec nous aussi longtemps que les réseaux de communication mondiaux et le cryptage fort existeront. Ce qui pourrait être considéré comme atroce par certains est accueilli par d'autres comme un moyen plus sûr et plus pratique d'obtenir des drogues récréatives et des produits pharmaceutiques difficiles à obtenir (en raison du prix ou de la nécessité de prescriptions) ou illégaux dans leur juridiction. Quelle que soit votre opinion sur ces questions, le bitcoin et les marchés sombres et gris qu'il permet sont là pour rester.

En raison de sa persistance et d'une hausse incessante des prix, la perception publique de Bitcoin est passée d'une monnaie darknet introuvable à un actif spéculatif au fil des ans. Pour certaines personnes, moi y compris, la perception a encore changé : de l'actif spéculatif à l'argent dur et à la technologie de l'épargne. Cependant, je pense qu'il est important de comprendre les débuts de Bitcoin, y compris ses premières utilisations, la motivation qui les sous-tend et la raison pour laquelle Bitcoin a été choisi pour résoudre les problèmes rencontrés par ces premiers utilisateurs.

Comment et pourquoi Bitcoin est utilisé - ainsi que par qui - continuera sans aucun doute à changer au fil du temps. Mais que vous l'utilisiez pour acheter des champignons magiques ou non, Bitcoin restera toujours Magic Internet Money.

Magie : Téléportation, Métamorphose et Invisibilité

Il est difficile d'expliquer la magie de Bitcoin si vous ne l'avez pas expérimenté vous-même. Recevoir de l'argent magique sur Internet pour la première fois est, eh bien, magique ! Enfer, même après toutes ces années dans l'espace Bitcoin, je suis toujours enchanté. Le fait que des personnes aléatoires sur Internet puissent téléporter de la valeur directement dans mon sac à main d'un autre monde n'est rien de moins que miraculeux.

Le fait que ces pièces circulent directement entre vous et moi est absolument magique. Aucun intermédiaire, aucun tiers de confiance, aucun service auquel s'inscrire. Juste toi et moi, communiquant via une série de tubes.

Les implications de cela sont aussi profondes que fascinantes. Comment ça marche? Qui est en charge? D'où viennent ces pièces ? Puis-je en faire plus ? Ces questions et un million d'autres vous viendront à l'esprit une fois que vous commencerez à saisir la profondeur de ce qui vient de se passer : Quelqu'un vous a donné quelque chose de valeur simplement en vous envoyant un message !

Satoshi a probablement été la première personne à faire allusion aux propriétés magiques du Bitcoin. Dans l'un de ses nombreux messages sur le forum, il a écrit : « Comme expérience de pensée, imaginez qu'il y avait un métal de base aussi rare que l'or mais avec les propriétés suivantes : de couleur grise ennuyeuse, pas un bon conducteur d'électricité, pas particulièrement fort, mais pas ductile ou facilement malléable non plus, pas utile à des fins pratiques ou ornementales, et une propriété magique spéciale : peut être transporté sur un canal de communication.

Bien sûr, le bitcoin est ce métal de base magique auquel Satoshi a fait allusion. Le fait qu'il puisse être transporté via n'importe quel canal de communication est stupéfiant. Cela implique qu'Internet n'est pas une nécessité pour Bitcoin. En théorie, vous pourriez utiliser à peu près n'importe quoi pour envoyer (et stocker !) vos bitcoins. Actuellement, Internet est de loin le meilleur outil de communication dont nous disposons. À l'heure actuelle, l'envoi de paquets sur Internet est le mode de communication préféré de Bitcoin. Si vous souhaitez téléporter des satellites d'un point A à un point B, vous utiliserez probablement Internet pour le faire.

En raison de son manque de physique, il n'y a pas de limite à la forme que peut avoir votre bitcoin : texte, codes QR, images, sons, illustrations, emojis - le seul facteur limitant est notre imagination (plus à ce sujet au chapitre 17). Qu'il s'agisse de stockage ou de transmission de transactions, Bitcoin peut se transformer en tout ce dont il a besoin. Cette propriété magique est, en partie, ce qui rend Bitcoin si résistant à la censure. Les transactions Bitcoin peuvent être encodées dans à peu près n'importe quoi, et - bien sûr - elles peuvent être envoyées via des canaux de communication cryptés de bout en bout, ce qui les rend complètement méconnaissables. Comment pouvez-vous censurer quelque chose si vous ne pouvez pas dire ce que vous regardez ?

'TORCHED H34R7S' par Coin Artist, un puzzle qui cachait 4,87 bitcoins à la vue de tous.

Mais le changement de forme et la téléportation ne sont pas les seules astuces de Bitcoin. Si je devais choisir un favori, je choisirais probablement la capacité magique du bitcoin à disparaître. Et je ne veux pas dire que le genre "envoyez-moi tout votre bitcoin et je vous renverrai le double du montant" disparaît, mais le genre de déni plausible. Essentiellement, tout ce que vous possédez est un sort magique : votre clé privée, qui détient le pouvoir de déverrouiller votre bitcoin afin qu'il puisse être téléporté ailleurs. La plupart des gens stockent ce sort sur un morceau de papier (ou un morceau d'acier, ou un morceau de matériel spécialisé). Cependant, vous pouvez - avec un peu d'effort - apprendre ce sort par cœur et déplacer vos bitcoins dans votre cerveau, les faisant ainsi disparaître.

Bien que ce soit une idée horrible si vous souffrez d'amnésie, cela pourrait être extrêmement utile si vous êtes obligé de recourir à des mesures aussi drastiques. Imaginez toutes les personnes qui ont dû fuir leur pays à tout moment, laissant derrière elles tous leurs biens de valeur. Imaginez maintenant s'ils avaient une partie significative de leur valeur nette en bitcoin et le sort magique pour les déverrouiller dans leur tête. Ils pourraient traverser la frontière nus avec leur richesse intacte. Il n'y aurait rien à trouver pour les agents des frontières, et avec un seul "abracadabra", nos protagonistes nus pourraient restaurer leur richesse une fois arrivés en lieu sûr. Magique, n'est-ce pas ?

Internet : Le Problème de la Double Dépense

Tous les ordinateurs sont des photocopieurs. L'Internet lui-même, par essence, est une gigantesque machine à copier. C'est aussi, par coïncidence, la raison pour laquelle l'argent sur Internet n'existait pas avant l'invention de Bitcoin.

Si vous déplacez un fichier sur votre ordinateur, il ne se déplace pas réellement comme le font les objets réels dans le monde réel. Il est copié et, une fois la copie vérifiée pour les erreurs, l'original5 est supprimé. D'où le problème de l'argent sur Internet : si je veux transférer dix dollars de mon ordinateur vers le vôtre, les dix dollars sont en fait copiés - ce qui porte le solde total à vingt dollars lors du transfert - et vous devez me croire que je détruira mes dix dollars d'origine une fois que vous aurez reçu la copie. Pourriez-vous me faire confiance pour le faire ? Ceci, en un mot, est le problème de la double dépense. Cette énigme est la raison pour laquelle la plupart des gens pensaient qu'Internet ne pouvait pas faire d'argent.

L'argent : Faciliter la Confiance

Qu'est-ce que je veux dire quand je dis qu'Internet ne peut pas faire d'argent ? Après tout, il existe des cartes de crédit, des services bancaires en ligne, PayPal, Venmo, CashApp, AliPay, WeChat Pay et de nombreux autres services qui vous permettent d'envoyer et de recevoir de l'argent via Internet. Cependant, ils ont tous quelque chose en commun : un intermédiaire - généralement une entreprise - est nécessaire pour les faire fonctionner. C'est parce que vous devez faire confiance à quelqu'un pour faire la bonne comptabilité. Tout cela à cause de cet embêtant problème de double dépense !

Dans le monde physique, nous n'avons pas ce problème. Tu me donnes une pomme. Maintenant j'ai la pomme et tu n'as plus la pomme. Il n'y a pas de processus de copie, c'est-à-dire pas de duplication ni de suppression ultérieure. Dans le monde physique, les choses se déplacent naturellement de A à B sans être copiées. Dans le monde physique, vous n'avez pas besoin d'un intermédiaire pour faciliter les transactions.

Dans le cyberespace, la seule solution à ce problème consistait à confier à un intermédiaire - un tiers de confiance - la gestion de l'ordre des transactions. Ainsi, par défaut, PayPal, VISA, MasterCard (et toutes les autres sociétés qui traitent les transactions) savent exactement qui a payé quoi à qui à quel moment et pour quelle raison. La connaissance, c'est le pouvoir, et cette connaissance particulière donne à ces tiers de confiance le pouvoir de bloquer les transactions, de geler les comptes, de refuser les paiements et de supprimer la plate-forme de leurs clients. De plus, comme l'histoire l'a montré, ces données seront inévitablement divulguées soit par négligence, soit par incompétence, soit par des piratages ciblés. Les tiers de confiance sont des failles de sécurité, comme dirait Nick Szabo.

Bitcoin supprime tout cela, ce qui explique en partie pourquoi il est si magique. Il se comporte comme de l'argent réel dans le monde réel : vous me tendez un billet d'un dollar, et c'est tout. Le billet d'un dollar n'a pas à passer par quelqu'un d'autre pour arriver dans ma main. Et pourquoi ce billet d'un dollar a changé de mains n'est l'affaire de personne d'autre que la nôtre. Nous pouvons en parler aux autres, mais nous ne sommes pas obligés de le faire, et surtout : nous n'avons pas à demander la permission de faire cette transaction. Bitcoin se comporte de la même manière : vous m'envoyez des sats, et c'est tout. Maintenant, j'ai ces sats, et vous n'en avez pas.

Devenir un Sorcier du Bitcoin

Jusqu'à très récemment, il fallait être un magicien pour utiliser Bitcoin. C'est du moins ce que l'on ressentait. Bien que Bitcoin ait été livré avec une interface utilisateur graphique dès le premier jour, comprendre les concepts ésotériques qui le font fonctionner était (et est toujours !) Comme apprendre une langue ancienne. Clés privées, clés publiques, fonctions de hachage, signatures cryptographiques, courbes elliptiques, appels de procédure à distance - pour la plupart des gens, il n'y a tout simplement aucune différence entre ces concepts et les glyphes décrivant un sort magique.

Si vous comprenez déjà certains de ces concepts, félicitations ! Vous avez une longueur d'avance lorsqu'il s'agit de comprendre Bitcoin. Cependant, le côté technique de Bitcoin n'est qu'une pièce du puzzle. N'oubliez pas : Bitcoin est avant tout de l'argent magique sur Internet. De nombreuses personnes soucieuses de la technologie la confondent avec une invention technologique et ne voient pas les propriétés particulières qui en font une innovation monétaire étonnante.

Alors que l'utilisation de Bitcoin devient chaque jour plus facile, les jours des sorciers ne sont pas comptés. À ce jour, les experts Bitcoin discutent des développements et des idées dans le canal IRC #bitcoin-wizards6, et Bitcoin est toujours adopté et décrit comme de l'argent Internet magique. L'assistant d'origine évolue parallèlement à Bitcoin, tout comme notre idée de ce qu'est un assistant Bitcoin. Aujourd'hui, il est probablement juste de dire que les vrais sorciers sont les principaux développeurs, ceux qui travaillent sur les améliorations de la couche de base du protocole Bitcoin.

Peinture de l'assistant Bitcoin par @WorldOfRusty.

Comprendre Bitcoin est un processus, un parcours individuel. Vous pourriez finir par devenir vous-même un magicien du bitcoin, tout comme les personnes qui ont appris à coder7 juste pour contribuer au projet Bitcoin. Et même si ce n'est pas le cas, j'espère que ces différentes façons de voir Bitcoin vous aideront dans votre cheminement vers une meilleure compréhension de Bitcoin. Au moins, j'espère que vous changerez votre point de vue sur Bitcoin et ce qu'il est. Alors que Bitcoin est et sera toujours Magic Internet Money, c'est bien plus dans son intégralité.

De nombreuses personnes qui ont été aspirées dans le monde de Bitcoin décrivent l'expérience comme «tomber dans le terrier du lapin». Plonger les orteils dans ce monde étrange de clés et de hachages donne en effet un peu l'impression d'entrer au pays des merveilles. Une autre métaphore souvent utilisée est la scène « pilule rouge contre pilule bleue » de The Matrix, où Morpheus offre à Neo une pilule rouge8 (la vérité) et une pilule bleue (l'ignorance, mais le bonheur). Neo choisit la pilule rouge, et par la suite, il découvrira à quelle profondeur va le terrier du lapin.

De même, je crois que la seule façon de comprendre les propriétés magiques de Bitcoin est d'en faire l'expérience vous-même. Après avoir configuré un portefeuille non privatif et écrit votre phrase de départ avec un stylo et du papier, arrêtez-vous et réalisez que ces mots sont le sortilège magique qui peut déplacer votre bitcoin. À toutes fins utiles, ces mots sont votre bitcoin. Perdez-les, et ils sont partis. Mémorisez-les et vous avez du bitcoin dans la tête. Magique.

Un grand pouvoir s'accompagne d'une grande responsabilité, comme l'oncle Ben nous l'a appris. Bitcoin vous donne le contrôle, ce qui, à son tour, vous rend responsable de votre bitcoin. Une fois que vous avez mis la main sur certains sats, vous pouvez les envoyer à n'importe qui n'importe où, sans demander la permission, sans aucune inscription ni intermédiaire. Ceci, à son tour, signifie qu'il vous incombe d'être diligent et prudent. Si vous perdez l'accès à vos fonds, il n'y a personne à appeler. Personne ne peut vous aider à les récupérer. Si vous envoyez des fonds à un escroc, personne ne peut annuler cette transaction ou vous rembourser votre crédulité.

Ce transfert de confiance et de responsabilité - des tiers vers vous-même - est ce qui permet l'émergence d'une monnaie saine à partir du réseau Bitcoin.


Sauf indication contraire, le contenu de cet article est sous licence CC BY-SA 4.0