Six Raisons de Retirer votre Bitcoin des Marchés Boursiers

Voici pourquoi vous devez détenir les clés de vos propres bitcoins et ne jamais stocker de grandes quantités sur les bourses. | Arman the Parman | Bitcoin Magazine

Six Raisons de Retirer votre Bitcoin des Marchés Boursiers
Même virtuellement, les interrupteurs peuvent être inversés, malgré cela le Bitcoin fonctionne comme prévu. Le 3 janvier a lieu le Bankanasturm annuel des Bitcoiners - pourquoi toute cette agitation, les raisons peuvent être trouvées dans le texte.

Auteur: Arman the Parman | Traduit par: Sovereign Monk | Bitcoin Magazine

#1 - Si vos pièces sont sur un échange, vous devez obtenir la permission de l'échange pour les dépenser. Si elles sont sur votre propre compte, vous pouvez faire ce que vous voulez et payer qui vous voulez, quand vous voulez, au tarif que vous voulez.

Vous comprendrez cela si vous avez déjà voulu transférer vos bitcoins d'un échange et que vous avez été bloqué parce que vous deviez fournir davantage de documents d'identification ou prouver votre source de revenus. Vous avez peut-être été bloqué parce que vous avez atteint une limite de 24 heures de la valeur que vous êtes autorisé à retirer. Vos fonds peuvent avoir été indisponibles en raison d'une maintenance non programmée du système. Il s'agit de votre bitcoin et pourtant vous êtes dans une position d'impuissance.

En fait, le bitcoin ne se soucie pas de savoir qui vous êtes ni du montant de votre transaction. Vous pouvez déplacer 100 000 bitcoins et vous serez libre de le faire sans aucune résistance à tout moment de la journée, même la veille de Noël, si le bitcoin était en votre possession.

#2 - Vos pièces ne sont peut-être pas vraiment là. Ce que vous voyez est une promesse que si vous demandez votre bitcoin, ils vous le donneront. Mais si la bourse est piratée, si le PDG fait semblant de mourir et prend les clés privées ou si le gouvernement intervient, toutes les pièces peuvent disparaître.

Les nouveaux arrivants se connectent à leur bourse et voient "Solde = 1,0 bitcoin" et ils pensent que c'est leur bitcoin. Ce n'est pas le cas. C'est un chiffre sur un écran. Le bitcoin est sur la blockchain Bitcoin, le registre distribué mondial. L'entité qui peut déplacer ce bitcoin d'une adresse à une autre est celle qui possède la clé privée qui a généré cette adresse. L'utilisateur d'un échange ne possède pas la clé privée, c'est l'échange qui la possède ! Il s'agit de leur bitcoin. Le bitcoin appartient à celui qui possède la clé privée. Il est essentiel de comprendre cela.

L'échange a simplement un accord juridique selon lequel le bitcoin appartient à l'utilisateur et il montre à l'utilisateur son solde. Mais l'utilisateur a juste un nom de connexion, un mot de passe et une promesse. Pas une clé privée.

Un petit truc sinistre que blockchain.com utilise est un mot de passe de 24 mots pour se connecter au site Web. Cela ressemble à une clé privée bitcoin, mais ce n'en est pas une. C'est juste un mot de passe de site web. Blockchain.com possède la clé privée. C'est assez trompeur, et les débutants ne comprennent pas la véritable nature du fonctionnement de Bitcoin.

De nombreuses bourses ont été piratées et des pièces ont été volées sur ces bourses :

  • Mt. Gox est la première et la plus célèbre.
  • Quadriga CX, une bourse canadienne, a fait faillite après que le PDG - la seule personne de la société ayant accès aux clés privées (prétendument) - soit décédé (prétendument) lors d'un voyage en Inde. Les utilisateurs ont perdu tous leurs bitcoins.
  • Cryptopia, un échange en Nouvelle-Zélande. Ils ont été piratés et les utilisateurs ont perdu leurs fonds.
  • Binance. 40 millions de dollars de bitcoins ont été volés mais Binance a été assez riche pour rembourser ses utilisateurs. Dans l'embarras, le PDG a appelé à un retour en arrière de la blockchain Bitcoin pour récupérer les fonds perdus, mais on s'est moqué de lui.
  • Plus récemment, le PDG d'une bourse turque a fui le pays avec 2 milliards de dollars de bitcoins.
  • Il y en a eu beaucoup d'autres dont je n'avais même pas entendu parler auparavant.

Il n'y a aucun moyen de savoir si une bourse a vraiment été piratée ou s'il s'agissait d'un coup monté par un employé malhonnête. L'essentiel est que, s'ils détiennent votre bitcoin, vous leur faites confiance pour agir de manière honnête et sûre.

Vous ne vous faites peut-être pas confiance pour la garde de vos bitcoins. C'est compréhensible. Mais il est de votre responsabilité de vous informer sur l'autogestion ou au moins sur la garde collaborative partielle. La plupart des premiers bitcoiners sont probablement assis sur beaucoup de bitcoin. Ils doivent s'impliquer et prendre soin de leurs pièces. Les personnes qui ne connaissent pas encore le bitcoin peuvent stocker leurs petites piles initiales sur des bourses et cela n'aura pas trop d'importance. Mais vous, vous êtes en avance. Vous devez prendre vos responsabilités. Toutes les informations sont disponibles en ligne et gratuites.

#3 - Si des pièces sont laissées sur la bourse, celle-ci peut s'engager dans des prêts à réserve fractionnaire, ce qui a pour effet de gonfler l'offre de bitcoins. En cas de retrait massif du public, les bourses peuvent faire faillite et l'ont déjà fait si elles n'ont pas les pièces promises. Les pièces disparaissent.

La réserve fractionnaire est une pratique frauduleuse consistant à accepter un dépôt, puis à le prêter, tout en donnant au déposant l'illusion que son argent est toujours disponible. D'une certaine manière, cette pratique est à la fois courante et légale dans le monde des banques fiduciaires. Si un bitcoin est déposé puis prêté, le déposant ne devrait pas y avoir accès, comme pour un dépôt à terme. Il s'agirait d'une réserve intégrale ou d'un système bancaire de type one-to-one.

Si le déposant demande ses fonds, ce qui lui est rendu, ce sont les fonds d'un autre déposant et, en théorie, personne n'est lésé. Mais si de nombreuses personnes veulent leurs fonds en même temps, alors les obligations ne peuvent être remplies.

Non seulement cette pratique gonfle l'offre de monnaie, mais elle constitue un risque systémique.

En retirant vos pièces, vous éliminez le risque pour vous d'une ruée vers les bitcoins.

Trace Mayer, un bitcoiner autrefois apprécié, a lancé la Journée de la preuve de clés, à l'occasion de l'anniversaire du premier bloc de bitcoins, le 3 janvier. Il a lancé un mouvement dans lequel les utilisateurs de bitcoins célèbrent en retirant toutes leurs pièces des échanges en même temps, en mettant le système sous pression, pour que les échanges restent honnêtes. Tout échange qui fonctionnait sur des réserves partielles pouvait être exposé si suffisamment de personnes participaient.

#4 - Un jour, les gouvernements pourraient interdire les retraits vers les portefeuilles privés, laissant vos pièces bloquées et ayant beaucoup moins de valeur. La véritable économie du bitcoin serait constituée du marché ouvert de pair à pair en dehors des échanges, tandis que les pièces piégées dans les échanges seraient inutiles.

Je m'attends à ce que les gouvernements rendent la tâche extrêmement difficile ou interdisent carrément aux pièces de quitter les échanges pour se retrouver dans des portefeuilles privés. Nous nous défendrons, sans aucun doute. Mais les efforts des gouvernements seront vains. La plupart des bitcoins ne sont pas échangés. J'estime qu'environ deux millions de pièces sur les 18,7 millions extraites se trouvent sur les bourses.

L'avenir du bitcoin est celui d'une monnaie de pair à pair, la plupart des paiements étant effectués sur le réseau Lightning. Les pièces sur une bourse ne peuvent pas remplir cette fonction. Les pièces échangées auront toujours un intermédiaire à qui vous devrez demander la permission d'effectuer des paiements.

Les pièces bloquées sur le marché boursier en raison de la législation ne peuvent pas être utilisées comme le bitcoin est censé l'être et leur valeur diminue. Si j'offre un service et que je facture en bitcoins, je n'accepterai que des bitcoins réels en dehors des échanges. Je ne prendrai pas de paiement en bitcoins piégés dans mon portefeuille d'échange. Je ne serai pas seul. Par conséquent, il y aura une différence de prix entre les bitcoins réels et les bitcoins piégés dans les échanges.

#5 - Les personnes puissantes qui veulent que le bitcoin échoue PEUVENT le vendre à découvert sur les marchés à terme. Si nous, la Résistance, achetons des bitcoins et les extrayons du pool d'échange, nous finirons par imposer un découplage du prix du bitcoin papier par rapport au bitcoin physique.

Nous combattons les gens qui impriment la monnaie fiduciaire. Il est facile pour eux de vendre à découvert le bitcoin et d'en supprimer le prix, car ils peuvent imprimer de l'argent et ne courent donc aucun risque réel.

*Cliquez ici pour en savoir plus sur la façon dont la vente à découvert peut affecter le prix des actifs.

Voici pourquoi ils échoueront : il existe une armée de Bitcoiners, de vrais croyants, qui achètent régulièrement des bitcoins et retirent des pièces des échanges. La plupart des pièces sont déjà hors des échanges. Si l'attaque à découvert réussit à faire baisser le prix, les Bitcoiners s'empresseront d'acheter les sats bon marché et retireront encore plus de bitcoins des échanges.

Les mineurs peuvent quelque peu reconstituer l'offre de pièces sur les marchés. Actuellement, les mineurs peuvent théoriquement déverser 900 bitcoins par jour sur les marchés. Lorsque les HODLers retirent 900 bitcoins par jour, le prix est relativement stable. Des fluctuations sauvages du prix peuvent se produire malgré cela, bien sûr, car les commerçants achètent et vendent des pièces entre eux. Mais comme de plus en plus de pièces sont retirées et que l'offre minière diminue (elle diminue de moitié tous les 4 ans), il arrivera un moment où il n'y aura plus assez de bitcoins disponibles. Cela entraînera un découplage entre le prix papier du bitcoin sur le marché à terme et le bitcoin réel demandé par les HODLers ou les marchands.

Faites partie de l'armée pour faire avancer ce jour et faire en sorte que le bitcoin réussisse plus tôt. Empilez régulièrement des bitcoins - Dollar Cost Average (DCA) - et retirez les pièces de l'échange.

#6 - À moins que vous ne preniez les pièces sous votre propre garde, vous ne pourrez jamais apprécier pleinement le fonctionnement du bitcoin.

Si vous ne l'appréciez pas, vous n'en achèterez pas suffisamment. Et vous le regretterez.

Vous devrez en apprendre davantage sur l'auto-détention et gérer un nœud. Cela vous époustouflera également et vous rapprochera de la vérité sur l'importance de cette technologie. Vous pourriez même commencer à utiliser le Lightning Network et être totalement obsédé. Dans le bon sens du terme.

Tips: Arman the Parman Static Lightning Address: dandysack84@walletofsatoshi.com