Pourquoi le Bitcoin? L'argument des Bitcoiners pour PoW

L'ÉNERGIE EST NOTRE VÉRITÉ POUR FAIRE CONFIANCE À LA FORCE DU NOMBRE. ENERGY FUD EST UNE FAUSSE NOUVELLE. VIRES IN NUMERIS. | Simon Satoshi

Pourquoi le Bitcoin? L'argument des Bitcoiners pour PoW

Auteur: Simon Satoshi | Date d'origine: 28/04/22 | Traduit par: Cyber Hornet

'La Rareté Mathématique Absolue' obtenue par consensus dans un réseau distribué suffisamment décréntalisé était une découverte plutôt qu'une invention. Elle ne peut pas être réalisée à nouveau par un réseau composé de participants conscients de cette découverte puisque la chose même découverte était la résistance à la reproductibilité elle-même. FUD fait référence à la peur, l'incertitude et le doute, souvent utilisés induits dans l'esprit des gens contre bitcoin, qui tente de détourner les gens de la certitude mathématique.
Les systèmes décentralisés, par définition, n'ont pas une seule source de vérité. La découverte de Satoshi a été de construire un système qui permet à tous les participants de se concentrer sur la même vérité indépendamment. La preuve de travail est ce qui permet que cela se produise.

Le but de la 'Proof of Work' (concept) est de créer une histoire irréfutable et immuable. Si deux histoires sont en concurrence, celle qui contient le plus de travail l'emporte. La chaîne avec le plus de travail est la vérité, par définition. Le travail informatique nécessite de l'énergie qui est la base de la sécurité du bitcoin. PoW rend le coût d'écriture d'un bloc extrêmement élevé et le coût de vérification de sa validité extrêmement faible, éliminant presque l'incitation pour quiconque à essayer de créer des transactions invalides. S'ils essayaient, ils gaspilleraient de l'électricité et de la puissance de traitement sans recevoir la récompense du bloc. Bitcoin peut donc être compris comme une technologie qui convertit l'électricité en enregistrements véridiques.

Dans Bitcoin, le travail est le calcul. Pas n'importe quel type de calcul, mais un calcul qui n'a pas de raccourci: deviner. Il n'y a pas de raccourci parce qu'il n'y a pas de progrès. Chaque supposition se suffit à elle-même. Ce qui est beau, c'est que le travail de calcul lui-même est intégré dans la solution menant à la génération d'un nouveau bloc. Le travail est implicite dans les données en raison de la nature probabiliste de deviner un grand nombre aléatoire. Par conséquent, votre clé privée pour votre cyber-coffre-fort est si difficile à deviner que vos BTC sont sûrs à hodl (pour tenir pour toujours).

D'autres mécanismes, tels que la preuve d'enjeu, n'ont pas cette propriété. Vous ne pouvez jamais être sûr que ce que vous regardez est en fait la vérité puisqu'il n'y a pas de coût externe pour créer une vérité alternative. Fondamentalement, c'est de l'argent sorti de nulle part = fiat. Le calcul est le seul pont entre le domaine de l'information et le domaine physique. Lorsque nous traitons de l'information, tout ce que nous avons, c'est l'information et la transformation de l'information: le calcul. Le calcul nécessite de l'énergie. L'énergie est le pont. L'énergie est réelle. Par conséquent, Bitcoin a une valeur énergétique inhérente coûteuse à produire et est inélastique à la demande accrue d'argent sain conduisant à une pénurie vérifiable.

De plus, Proof of stake a beaucoup d'autres problèmes, tels que la sélection équitable du validateur (qui décide?), des effets naturellement centralisateurs (plus de mise = plus de récompense = plus de mise), et n'ayant aucune résistance naturelle aux attaques de manipulation d'horodatage, par exemple. Sans parler des énormes prémines, du capital-risque, des traders à effet de levier, des tirages de tapis et ainsi de suite.

Cela conduit à se demander si le calcul de la preuve de travail est un gaspillage ou ne peut pas être demandé sans comprendre le problème qu'il résout. Comprendre correctement le problème de la confiance vous amènera à la conclusion qu'il n'y a pas d'autre moyen de le résoudre de manière sans confiance avec une preuve de travail. Il décentralise le processus de sélection, crée des preuves physiques de ce qui s'est passé, a de réels coûts externalisés et décentralise le temps. Ainsi, la question devient: quelle est l'utilité d'une monnaie saine numérique sans confiance? La dépense énergétique en vaut-elle la peine?

Pour un Bitcoiner, les avantages sociétaux d'une monnaie saine et résistante à la censure conduisent à la conclusion qu'elle vaut bien l'énergie en relation. Par conséquent, vous ne pouvez pas discuter de la preuve de travail avec un vrai bitcoiner. La preuve de travail est non seulement utile, mais absolument essentielle. L'argent numérique sans confiance ne peut pas fonctionner sans elle. Vous avez toujours besoin d'une ancre au domaine physique. Sans cette ancre, une histoire véridique qui va de soi est impossible. L'énergie est le seul point d'ancrage que nous avons. La preuve de travail signifie faire confiance à la physique et aux mathématiques tandis que la preuve d'enjeu fait confiance aux humains pour déterminer ce qui s'est passé. Bitcoin est donc enraciné dans la puissance de calcul, tandis que fiat est enraciné dans la puissance militaire. L'histoire a montré très clairement ce que les humains feront avec puissance et ingéniosité. L'époque des pièces d'or coupées, des dépenses illimitées en guerres et de la masse monétaire illimitée avilissant la valeur du temps et de l'épargne des peuples est révolue.

La politique monétaire basée sur la réduction de moitié applique la règle selon laquelle tous les 210 000 bloquent l'inflation de l'offre ou bien la récompense de bloc est réduite de moitié. En fin de compte, cela conduit à une masse monétaire de base constante de moins de 21 millions de pièces et à une dégradation finale de vos précieux satoshis avec 1 satoshi ou bien un 100 millionième BTC toutes les 10 minutes.

Ce concept est ce que nous appelons le consensus de Nakamoto. Les gens qui sont d'accord avec ce consensus social sont de vrais bitcoiners. Notre objectif en tant que bitcoiner devrait être la propagation de l'espoir d'une monnaie saine, car la part BTC de la valeur totale extractible est encore minuscule. Nous sommes tous satoshi et exigeons de l'argent libre pour des gens libres. Des règles au lieu de règles avec un seul satoshi comme unité standard pour mesurer la valeur. Votre acte d'empiler des sats est la plus grande preuve de votre travail et de la valeur que vous avez déjà créée pour humanité. C'est notre norme bitcoin pour l'époque actuelle de la numérisation et du progrès technologique.